Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
France
Communiqué

Rapport du Conseil de l’Europe sur l’asile : l’accélération prévue des procédures en France est dangereuse

Le commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe a rendu public hier un rapport qui fait suite à sa visite en France en septembre 2014, consacrée, entre autres thématiques, aux droits de l’homme dans le contexte de l’asile et de l’immigration
nils-muiznieks_coe
Le 18 / 02 / 2015

Le commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe a rendu public hier un rapport qui fait suite à sa visite en France en septembre 2014, consacrée, entre autres thématiques, aux droits de l’homme dans le contexte de l’asile et de l’immigration [1].

A quelques semaines de l’examen du projet de loi sur l’asile par le Sénat, il souligne la faiblesse du système d’asile français, et invite les autorités à ne pas adopter les articles en faveur de la « procédure accélérée » [2].

Ce rapport souligne que la France n’a rendu que 18% de décisions de protection pour une moyenne européenne de 35%.  Il relève cinq condamnations de la France par la cour européenne des droits de l’homme en matière d’asile entre 2013 et 2014. Le commissaire aux droits de l’homme est notamment « préoccupé par l’automaticité du classement en procédure accélérée » pour les personnes venant de pays figurant sur le liste de « pays d’origine sûre ». Il rappelle que la seule nationalité d’un demandeur d’asile ne doit pas être « un motif suffisant de classement d’une demande d’asile en procédure accélérée, lequel devrait reposer sur une analyse de la situation personnelle du demandeur d’asile. »

Selon Eve Shahshahani, responsable asile à l’ACAT, « Le rapport du conseil de l’Europe rappelle à juste titre que les droits des demandeurs d’asile doivent être effectifs, et pas seulement théoriques [3]. Cela implique qu’une personne dont la demande d’asile a été rejetée soit en mesure de préparer correctement sa requête  devant un juge spécialisé (accès à l’avocat, à l’interprète, temps et moyens suffisants…). »

« Le constat dressé par ce rapport est sans appel : l’accélération des procédures d’asile prévue par le projet de réforme de l’asile est dangereuse et attentatoire aux droits. » [4]

Contact presse :

Pierre Motin, 01 40 40 40 24 / 06 12 12 63 94

Notes aux rédactions :

Articles associés

Actualité
Remise-ADM-asile-Europe_Photo-Site-02
France

5 000 signatures pour une autre politique européenne de l'asile

Le 09 / 05 / 2022
Alors que la Conférence sur l’avenir de l’Europe se clôture avec le discours du président Emmanuel Macron, nous lui remettons sur son bureau à l’Élysée plus de 5 000 courriers demandant la mise en place d’un droit d’asile effectif en Europe.
Actualité
QMP main site
France

Que m’est-il permis d’espérer

Le 26 / 04 / 2022
Le film coréalisé par Vincent Gaullier et Raphael Girardot rejoint la liste des longs-métrages promus par l’ACAT dans le cadre de son engagement pour l’éducation populaire au travers des outils culturels.
Communiqué
Tribune_Organisations-Chrétiennes-Présidentielles-2022
France

Appel à un sursaut citoyen au service du bien commun

Le 19 / 04 / 2022
À l’occasion de l’élection présidentielle, nous, responsables d’organisations chrétiennes, protestantes et catholiques, et le représentant de la Métropole grec-orthodoxe de France, Patriarcat Œcuménique, appelions à un large débat démocratique. Nous insistions sur trois défis majeurs : le scandale des inégalités qui frappent en premier lieu les plus vulnérables, l’urgence écologique, et la paix et le vivre ensemble dans une société fracturée.