Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Chine
Communiqué

Plusieurs lauréats du prix Nobel de la paix et des ONG demandent la libération de Liu Xiaobo et la levée de l'assignation à résidence de Liu Xia

Dans une lettre ouverte adressée à l'ONU et à l’Union européenne, plusieurs lauréats du prix Nobel de la paix et des ONG appellent à la libération immédiate de Liu Xiaobo, lauréat du Nobel de la paix en 2010 toujours emprisonné en Chine
chine_liu_xiaobo_liu_xia
Le 10 / 10 / 2014

Dans une lettre ouverte adressée aujourd’hui aux Nations Unies et à l’Union européenne, plusieurs lauréats du prix Nobel de la paix et des organisations internationales des droits de l’homme, dont l’ACAT, appellent à la libération immédiate de  Liu Xiaobo, lauréat du Nobel de la paix en 2010 toujours emprisonné en Chine.  Elles appellent aussi à la levée des sévères restrictions imposées à son épouse, Liu Xia, poète et artiste renommée.

Mairead Maguire, l’archevêque Desmond Tutu, Jody Williams et Shirin Ebadi ont exprimé leur forte indignation concernant l’emprisonnement de Liu Xiaobo et leur désarroi concernant Liu Xia, toujours assignée à résidence en l’absence de tout fondement juridique.

Rejoints par l’ACAT (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture), Human Rights Watch, Reporters sans frontières, Human Rights Foundation, Agir pour les droits de l’Homme, la Ligue française pour les droits de l’homme et Chine Solidarité, les lauréats du prix Nobel ont insisté sur le fait qu’avant l’annonce du nouveau prix Nobel de la paix, les Nations Unies et l’Union européenne ne pouvaient rester silencieuses concernant le seul lauréat du prix Nobel de la paix emprisonné à ce jour.

Nous invitons l’ensemble des dirigeants mondiaux, les Nations Unies et les autorités européennes à dénoncer l’emprisonnement continu et illégal de Liu Xiaobo et l’assignation à résidence de Liu Xia ainsi qu’à demander publiquement leur libération immédiate et inconditionnelle. 

Contact presse :

Pierre Motin, ACAT, 01 40 40 40 24 / 06 12 12 63 94 pierre.motin@acatfrance.fr  

Note aux rédactions :

Lire la lettre ouverte aux Nations Unies à l'Union européenne

 

Articles associés

Bonne nouvelle
Libération-Lee-Ming-Cheh_Thumbnail
ChineTaïwan

Lee Ming-Che enfin à Taïwan après 5 ans de détention

Le 16 / 05 / 2022
Défenseur des droits humains à Taïwan, Lee Ming-Che avait été reconnu coupable de « subversion de l’État » en novembre 2017. Après avoir été détenu au secret pendant plus de huit mois, puis condamné à cinq ans de prison, il est enfin rentré libre à Taïwan.
Appel à mobilisation
AAM_Li-Qiaochu_Thumbnail_20220505
Chine

L’état de santé de Li Qiaochu est incompatible avec sa d...

Le 05 / 05 / 2022
Li Qiaochu est une défenseuse des droits humains qui a milité pour les droits des femmes et des travailleurs, ainsi que pour les campagnes #MeToo en Chine. Elle a été arrêtée en février 2020 et de nouveau un an plus tard, quelques jours après avoir révélé sur Internet la torture dont les défenseurs des droits humains Ding Jiaxi et Xu Zhiyong, son compagnon, faisaient l’objet en détention.
Appel à mobilisation
AAM_Fang-Bin_Thumbnail_20220407
Chine

Je demande la libération immédiate de Fang Bin

Le 07 / 04 / 2022
Après deux ans sans nouvelles, on dispose enfin d’informations quant à la situation de l’homme d’affaires Fang Bin, résident de Wuhan. Dès le 25 janvier 2020, il a été l’un des premiers lanceurs d’alerte à diffuser sur internet des images montrant la réalité de l’ampleur de la situation sanitaire due à la Covid-19 sur place, après avoir été témoin du transport de plusieurs corps de victimes de la maladie. Par la suite, il a continué à exercer son droit à la liberté d’expression tout en faisant régulièrement l’objet de menaces de la part des autorités chinoises jusqu’à son arrestation, le 9 février 2020.