Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
FranceMaroc
Bonne nouvelle

Promotion de la Légion d’honneur du 14 Juillet 2015 : Abdellatif Hammouchi n’en fera pas partie

Le 14 février 2015, le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, en visite au Maroc, avait annoncé qu’Abdellatif Hammouchi, Chevalier de la Légion d’honneur depuis 2011, serait élevé au rang d’officier de la Légion d’honneur très prochainement. La liste de la promotion du 14 juillet 2015 a été publiée au Journal Officiel, elle ne contient pas le nom de Hammouchi.
LH-(c)christine_laroque-40web
L'ACAT avait mené une action en février 2015 pour dénoncer l'annonce de l'élévation de M. Hammouchi au grade d'officier de la légion d'honneur.
Le 16 / 07 / 2015

Abdellatif Hammouchi, patron de la Direction Générale de la surveillance du Territoire (DGST), est mis en cause dans plusieurs plaintes pour torture et complicité de torture. Les plaignants allèguent avoir été torturées au centre de détention de Temara, au Maroc, administré par la Direction de la surveillance du territoire marocain dont M. Hammouchi était le responsable, à l’époque des faits. 

En février 2014, dans le cadre de l’instruction de l’une de ces plaintes, des policiers français s’étaient rendus à la Résidence de l’Ambassadeur du Maroc en France pour notifier à Abdellatif Hammouchi une demande d’audition de la justice française. En réaction, les autorités marocaines avaient interrompu la coopération avec la France. Un an plus tard, suite à de longues négociations, la coopération notamment judiciaire entre les deux pays avait repris. La remise d’une décoration à Abdellatif Hammouchi ainsi que la signature d’un Protocole d’entraide judiciaire entre les deux pays faisait partie de ces accords faisaient semble-t-il parties des éléments de négociation.

L’ACAT restera vigilante pour que les personnes mises en causes pour torture ne reçoivent pas de décorations honorifiques de la part des autorités françaises.

Articles associés

Communiqué
Darmanin_Thumbnail
France

Le ministre de l'Intérieur méconnaît la réalité des perso...

Le 28 / 11 / 2022
Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, a demandé que soient appliquées les mêmes mesures de suivi aux étrangers faisant l'objet d'une OQTF que ceux ayant commis une infraction. Une atteinte sévère à l'état de droit qui assimile les personnes étrangères à des personnes délinquantes.
Communiqué
Darmanin_Thumbnail
France

Péril sur le droit d'asile !

Le 23 / 11 / 2022
Le 23 novembre, Gérald Darmanin a invité plusieurs organisations de la société civile à une concertation portant sur le droit d'asile, excluant une partie importante des acteurs de la Coordination française pour le droit d'asile dont l'ACAT-France est membre. Alors que le gouvernement français prépare un nouveau projet de loi pour réformer le droit d'asile, les mesures annoncées mettent en grand danger l'exercice du droit d'asile, pourtant droit fondamental et socle de notre solidarité.
Article
cfda_logo
France

Conditions minimales pour que l’asile soit un droit réel

Le 22 / 11 / 2022
Alors que le gouvernement annonce une nouvelle loi sur l’asile et l’immigration, la Coordination française pour le droit d’asile (CFDA) pose les 15 conditions minimales pour que l’asile soit un droit réel.