Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Liban
Bonne nouvelle

Libération de Faysal Ghazi Moqalled

L'ACAT, le Centre libanais des droits humains, Agir ensemble pour les droits de l'homme, la FIDH et Euromed Droits saluent la libération dimanche 5 février de Faysal Ghazi Moqalled, au terme de onze années de détention arbitraire.
8754192424_65c78a4f97_z
Crédits : Stéphane Akkaoui / Flickr Creative Commons
Le 21 / 02 / 2017

L'ACAT, le Centre libanais des droits humains, Agir ensemble pour les droits de l'homme, la FIDH et Euromed Droits saluent la libération dimanche 5 février de Faysal Ghazi Moqalled, au terme de onze années de détention arbitraire.

En octobre 2016, la Cour de Cassation Militaire avait en effet revu sa condamnation à perpétuité pour collaboration avec l'ennemi - qui se basait exclusivement sur des aveux arrachés sous la torture - commuant sa peine en 14 ans de prison (années carcérales de 9 mois).

Nos organisations condamnent toutefois fermement l'iniquité de cette décision qui n'a pas pris en compte les violations de procédures qui ont entaché l'affaire (notamment les deux ans de détention sans accès à un avocat), les tortures gravissimes que Faysal Moqalled a subies (et qui ont résulté dans la fracture de ses dents et des lésions diverses), l’intervention du rapporteur spécial sur la torture des Nations Unies auprès du gouvernement libanais, ni l'ensemble des preuves à décharge.

L'ensemble de ces éléments aurait dû conduire à une annulation pure et simple du procès en première instance, à des poursuites contre ses tortionnaires et à des indemnités versées à M. Moqalled en compensation du préjudice subi.

Articles associés

Appel à mobilisation
AAM_Lokman-Slim_Thumbnail_20220303
Liban

Toujours pas de justice pour Lokman Slim

Le 03 / 03 / 2022
Le 4 février 2021, il y a maintenant plus d’un an, l’intellectuel, éditeur, réalisateur et militant Lokman Slim a été retrouvé mort dans sa voiture dans le sud du Liban de plusieurs balles dans la tête. Alors que l’enquête perdure depuis maintenant plus d’un an, il n’y a eu aucune réelle avancée : l’enquête est toujours dans une phase de « collecte d’informations » et les auteurs de l’assassinat n’ont toujours pas été identifiés ni arrêtés. Rien n’aurait encore mené à des « pistes importantes » selon une source judiciaire
Appel urgent
Lokman Slim
Liban

Le défenseur et intellectuel Lokman Slim assassiné

Le 18 / 02 / 2021
Alors que sa famille avait signalé sa disparition la veille, l’intellectuel et militant Lokman Slim a été retrouvé mort dans sa voiture de plusieurs balles dans la tête le 4 février 2021 dans le Sud Liban. Il était parti rendre visite à des amis dans le sud Liban et était reparti de chez eux dans la soirée. Ne le voyant pas revenir et n’arrivant pas à le joindre sur son portable, sa famille avait donné l’alerte de sa disparition sur les réseaux sociaux.
Communiqué
prison-2
Émirats arabes unisBahreïnAlgérieÉgypteSahara OccidentalIranIrakIsraëlJordanieKoweïtLibanLibyeMarocOmanPalestineQatarArabie SaouditeSyrieTunisieYémen

COVID-19 : Appel à protéger les prisonniers de la Région ANMO

Le 24 / 03 / 2020
À la lumière de la pandémie de COVID-19 − qualifiée « d'urgence de santé publique de portée internationale » par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) − nous, les organisations soussignées, exprimons notre vive inquiétude quant à la situation des détenu·e·s et des prisonnier.e.s dans la région de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient (ANMO). Si certains États de la région ont pris des mesures positives pour protéger la population dans son ensemble, la population carcérale reste particulièrement exposée à la propagation du virus.