Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Libye
Bonne nouvelle

Les victimes de viol reconnues victimes de guerre

Le gouvernement libyen a adopté le 19 février un décret apportant une assistance aux femmes victimes de viol durant la révolution
libye_manifestation_femmes jpg
Le 20 / 02 / 2014

Le 19 février 2014, le gouvernement libyen a enfin adopté le décret tant attendu reconnaissant la qualité de victime de guerre aux femmes qui ont été victimes de viols au cours des huit mois de la révolution libyenne, ainsi que celles qui ont été contraintes de rejoindre des groupes destinées à satisfaire les désirs de Mouammar Kadhafi pendant son règne.

Le décret vise à apporter réparation aux victimes à travers notamment l’octroi d’une pension mensuelle, de soins médicaux, d’opportunités d’étude et de travail ou encore d’une assistance juridique dans les poursuites judiciaires contre leurs agresseurs.Il prévoit aussi la création de foyers d’accueil pour les femmes qui seraient rejetées par leur famille ainsi que la protection des enfants nés d’un viol.

L'ACAT avait soutenu l'adoption de ce décret à travers une pétition diffusée en décembre 2013.

Articles associés

Communiqué
prison-2
Émirats arabes unisBahreïnAlgérieÉgypteSahara OccidentalIranIrakIsraëlJordanieKoweïtLibanLibyeMarocOmanPalestineQatarArabie SaouditeSyrieTunisieYémen

COVID-19 : Appel à protéger les prisonniers de la Région ANMO

Le 24 / 03 / 2020
À la lumière de la pandémie de COVID-19 − qualifiée « d'urgence de santé publique de portée internationale » par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) − nous, les organisations soussignées, exprimons notre vive inquiétude quant à la situation des détenu·e·s et des prisonnier.e.s dans la région de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient (ANMO). Si certains États de la région ont pris des mesures positives pour protéger la population dans son ensemble, la population carcérale reste particulièrement exposée à la propagation du virus.
Bonne nouvelle
Libération-Bertrand-Zibi_20220913_THUMBNAIL
Gabon

Gabon : libération du prisonnier politique Bertrand Zibi Abeghe

Le 13 / 09 / 2022
Arrêté pendant la crise post-électoral de 2016, l'ancien député gabonais Bertrand Zibi Abeghe, en prison depuis six ans, a enfin retrouvé la liberté le 13 septembre dernier. Il faut maintenant demander réparation pour cette injustice.
Bonne nouvelle
Libération-Sultana-Khaya_20220701
Maroc

La défenseure des droits humains sahraouie Sultana Khaya enfi...

Le 01 / 07 / 2022
Sultana Khaya, présidente de la Ligue pour la défense des droits de l’Homme et contre le pillage des ressources naturelles, retenue abusivement par les autorités marocaines depuis le mois de novembre 2020 dans sa résidence et victime d’agressions sexuelles à répétition, a été libérée le 1er juin dernier.