Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Palestine
Bonne nouvelle

95 ONG demandent une commission d’enquête : la France soutiendra-t-elle cette initiative?

95 associations de défense des droits humains appellent le Conseil des droits de l’homme des Nations unies, qui se réunit ce jour, à créer une commission d’enquête chargée de faire la vérité sur les violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire perpétrées ces dernières semaines par l’armée israélienne à l’encontre des manifestants palestiniens.
boy_and_soldier_in_front_of_israeli_wall
Le 18 / 05 / 2018

 Bien que la France ne soit pas actuellement membre du Conseil, l’ACAT lui demande d’user de son aura diplomatique pour œuvrer à la création de cette commission d’enquête.

Lire ici l'appel des 95 ONG.

L’ACAT appelle en outre les autorités françaises à soutenir activement la Cour pénale internationale dans le cadre de l’examen préliminaire mené par la procureure Fatou Bensouda depuis janvier 2015 sur les crimes présumés commis dans les territoires palestiniens depuis le 13 juin 2014. Il est nécessaire que la procureur puisse mener cet examen en toute indépendance et en bénéficiant des moyens nécessaires afin qu’il puisse donner lieu à l’ouverture d’une enquête et à l’identification des auteurs.

La France a de nombreux moyens d’aider à briser la chape d’impunité qui recouvre les crimes de guerre commis par Israël dans les territoires palestiniens. L’un de ces crimes, le cas de la famille Shuheibar, fait l’objet d’une instruction judiciaire en France. Il s’agit à ce jour du seul crime de guerre perpétré par l’armée israélienne faisant l’objet d’une enquête pénale en France. L’ACAT espère que la justice française caractérisée par son sérieux, son indépendance et son impartialité, saura rendre à la famille Shuheibar la justice que l’institution judiciaire israélienne refuse aux Palestiniens depuis des décennies.

 

Articles associés

Communiqué
Salah-Hamouri_Thumbnail
IsraëlPalestine

La France doit dénoncer l’expulsion de Salah Hamouri

Le 02 / 12 / 2022
Plusieurs ONG appellent Emmanuel Macron à agir immédiatement contre l’expulsion de l’avocat franco-palestinien Salah Hamouri. Les autorités israéliennes ont décidé d’expulser M. Hamouri de sa ville natale, Jérusalem, en violation du droit international. Salah Hamouri vit dans Jérusalem Est occupée et a donc droit aux protections du droit international humanitaire, y compris l'interdiction fondamentale d'expulsion du territoire occupé.
Communiqué
Prix2022_Main
IsraëlPalestine

Salah Hamouri, Prix des droits humains Engel-du Tertre 2022

Le 28 / 11 / 2022
L’avocat franco-palestinien Salah Hamouri reçoit, ce 1er décembre 2022, le Prix Engel-du Tertre des droits humains, remis par la Fondation ACAT pour la dignité humaine. Placé en détention administrative par les autorités israéliennes depuis le 10 mars, notre compatriote paye le prix fort pour son activité de défenseur des droits humains. Un tribut auquel Israël le contraint en violation de sa liberté, de son droit à vivre sur sa terre natale, de sa dignité et celle de sa famille.
Appel à mobilisation
Salah-Hamouri_Thumbnail
IsraëlPalestine

Salah Hamouri sous la menace d’un nouveau maintien en déten...

Le 23 / 11 / 2022
Le 4 décembre prochain, une nouvelle audience aura lieu sur son maintien ou non en détention administrative. Quelques jours avant cette date, il recevra le 1er décembre 2022 le Prix Engel-du Tertre pour les droits humains 2022, remis par la Fondation ACAT pour la dignité humaine.