Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Mexique
Bonne nouvelle

5 victimes de tortures libérées

Après trois ans de mobilisation aux côtés du Centre des droits de l’homme Paso del Norte à Ciudad Juarez, l’ACAT se réjouit de la libération de cinq Mexicains arrêtés et torturés en 2010.
mexique_liberation_cinq_victimes_torture jpg
Le 12 / 03 / 2014

L’ACAT se réjouit de la libération de Noé Fuentes Chavira, Rogelio Amaya Martínez, Víctor Manuel Martínez Rentería, Gustavo Martínez Rentería et Ricardo Fernández Lomelí.

Le 11 août 2010, des policiers les ont embarqués sans mandat d’arrêt ni flagrant délit. Pendant deux jours, ils les ont détenus au secret et torturés (coups, asphyxie, viol). Ils les ont obligés à laisser leurs empreintes sur des armes à feu. Le 13 août 2010, avant de les déférer devant le Parquet et en violation de la présomption d’innocence, ils les ont présentés aux médias comme les coupables d’un attentat à la voiture piégée. À l’issue de plus de 80 jours d’arraigo (détention préalable à toute inculpation et enquête), un juge les a accusés de crime organisé, trafic de drogue et port illégal d’armes, sans lien avec l’attentat qui leur avait été initialement reproché. Les cinq hommes ont été placés en détention préventive.

Le 7 mars 2014, ils ont finalement été libérés après que le Bureau du procureur général de la République a reconnu qu’ils avaient été torturés et que, en conséquence, leurs aveux n’avaient aucune valeur probatoire.

Le CDHPN et l’ACAT demandent à l’État mexicain de ne pas en rester là et de sanctionner les auteurs des tortures et garantir la réparation aux victimes.

Articles associés

Bonne nouvelle
Libération-Marcelino-Ruiz
Mexique

Marcelino Ruiz a été libéré !

Le 09 / 05 / 2022
Membre de la communauté indigène tzotzil, Marcelino Ruiz était victime d'une procédure inique lancée à son encontre par les autorités du Chiapas, au Mexique. Un groupe d'experts des Nations unies avait qualifié sa détention d'arbitraire.
Appel à mobilisation
AAM_Ruiz-Lopez_Thumbnail_20220323
Mexique

Le Mexique doit libérer Marcelino Ruiz et les frères López

Le 24 / 03 / 2022
Au Chiapas, trois détenus de la communauté indigène tzotzil sont victimes depuis des années d’une procédure inique. Malgré la demande de libération immédiate émise par le groupe de travail sur la détention arbitraire des Nations Unies, les autorités mexicaines continuent de les maintenir en détention. Ils doivent être libérés.
Appel à mobilisation
AAM_Erick-Veronica_Thumbnail_20220217
Mexique

Erick Iván et Verónica doivent être libérés immédiatement

Le 17 / 02 / 2022
Cela fait maintenant près de 11 ans que Erick Ivan et Verónica Razo Casales sont incarcérés sans procès, sur la seule base d’aveux arrachés sous la torture. Au début du mois de février 2022, un de leur bourreau qui travaillait alors pour la police fédérale de Mexico, Porfirio Javier Sánchez, aujourd’hui chef de la Sécurité de l’État de Aguascalientes, a été arrêté pour torture. Malgré cette nouvelle, Erick et Verónica restent emprisonnés. Cela doit cesser.