Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
République Dém. du Congo
Actualité

L’ACAT-France soutient le film L'Empire du silence

L’ACAT-France soutient la sortie nationale du film L’Empire du silence, prévue le 16 mars 2022.
EDS_Visuel-Site_Main
Le 01 / 04 / 2022

Après un succès retentissant en Belgique, c’est au tour des écrans des cinémas français d’accueillir le dernier film du cinéaste primé Thierry Michel. Si son pénultième film, L'homme qui répare les femmes (2016)  s’est focalisé davantage sur les victimes des atrocités qui sévissent au Congo depuis 1993, le réalisateur cette fois-ci tourne l’éclairage en direction des auteurs de ces crimes odieux.

Les responsables de ces exactions sont innombrables : des mouvements rebelles, mais aussi des armées, celles du Congo et des pays limitrophes. Tous semblent pris dans un vertige de tueries, pour le pouvoir, pour l'argent, pour s'accaparer les richesses du Congo en toute impunité, dans l'indifférence générale. Parcourant le Congo caméra au poing depuis trente ans, Thierry Michel a été témoin des combats, des souffrances mais aussi des espoirs du peuple congolais. Ce documentaire fait œuvre de mémoire en cartographiant la scène d’une histoire tragique racontée par des images qui peuvent être parfois choquantes.

L’histoire commence suite au conflit rwandais, quand les génocidaires se réfugient au Congo, et se mêlent aux populations civiles déplacées de l’autre côté de la frontière. La tragédie congolaise s’enclenche avec une succession de massacres qui peu à peu s’étendent à tout le pays. En dix ans, l’ensemble des parties aux conflits - groupes rebelles congolais et étrangers, forces armées nationales congolaises, ougandaises, burundaises, angolaises, rwandaises, tchadiennes et zimbabwéennes se rendront coupables de 617 graves et massives violations des droits humains. La plupart de ces exactions, qualifiées de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre, ont été documentées dans le « Rapport Mapping » des Nations unies, publié le 1er octobre 2010. Cependant, jusqu’à ce jour, en République démocratique du Congo comme au sein de la communauté internationale, aucune véritable procédure de justice n’a été mise en place afin que les responsables répondent de leurs actes. Par conséquent, les violences continuent à être commises par diverses factions de façon intermittente dans le pays, même après la publication du rapport Mapping.

C'est la raison pour laquelle le film s’efforce de mettre en lumière l’inaction de la communauté internationale face à cette catastrophe. Lors de son Discours de remise du Prix Nobel à Oslo en 2018, Dr Denis Mukwege a déploré : « Le peuple congolais est humilié, maltraité et massacré depuis plus de deux décennies au vu et au su de la communauté internationale. Aujourd’hui, plus personne ne peut dire : je ne le savais pas. »

C'est pour briser ce silence cacophonique que Thierry Michel, avec ce documentaire, lève le voile de manière inédite sur plus de deux décennies d'exactions commises en RDC afin de contribuer à mettre fin au règne de l’impunité.

Vous voulez organiser une projection près de chez vous ?

> Contactez la programmatrice du film en adressant un mail à Romane Segui, chez JHR Films : programmation@jhrfilms.com. Elle vous aidera à contacter un cinéma !

> Et télécharger le livret d’accompagnement réalisé par l’ACAT-France

Articles associés

Appel à mobilisation
 Félix-Tshisekedi_Thumbnail_20221020
République Dém. du Congo

Condamné à mort à l’issue d’un procès non équitable

Le 19 / 10 / 2022
Joseph Mwamba Nkongo est l’une des nombreuses personnes condamnées à mort en République démocratique du Congo (RDC). Bien que ce pays n’ait plus exécuté la moindre personne depuis 2003, il continue de condamner régulièrement des personnes à la peine capitale. Depuis décembre 2021, Joseph Mwamba Mwamba fait partie des plus de 500 personnes détenues dans les « couloirs de la mort » de ce pays et attend son exécution, sans en connaître la date.
Article
Kopax-ACAT_Thumbnail
République Dém. du Congo

Lutte contre l’impunité en RDC : une étape incontournable

Le 19 / 09 / 2022
L’ACAT-France a récemment répondu présente à l’invitation du mouvement citoyen Conscience Congolaise pour la Paix qui œuvre en faveur de la justice et la paix en République démocratique du Congo (RDC) lors d’une Conférence internationale pour la paix en RDC, le 16 septembre 2022. Clément Boursin, responsable Afrique, est intervenu dans un panel d’experts sur la thématique de la « lutte contre l’impunité ». L’occasion de passer en revue les défis qui attendent le pays en matière de justice, alors que les responsables de nombreuses et graves violations des droits humains commises ces dernières années restent impunis et que leurs victimes attendent encore vérité, justice et réparation.
Appel à mobilisation
AAM_Lucha_Thumbnail_20220421
République Dém. du Congo

Condamnation inique de 13 militants de la Lucha

Le 21 / 04 / 2022
Treize jeunes membres du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha) ont été condamnés, le 1er avril 2022, à un an de prison ferme par le Tribunal militaire de Béni en violation de leurs droits à la liberté de manifestation et d’expression. Ils avaient manifesté pacifiquement contre l’insécurité dans leur province, le 11 novembre 2021.