Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Actualité

Ventes d’armes : un pas vers plus de transparence !

Depuis 20 ans, il n’y avait pas eu de rapport parlementaire sur le sujet. La mission d’information menée par les député.e.s Michèle Tabarot et Jacques Maire a rendu le 18 décembre son rapport sur les exportations d’armement. Un rapport qui conclut à la nécessité d’une plus grande transparence. Une demande portée par l’ACAT depuis bientôt trois ans !
deputes-exigez-la-transparence_4
Le 25 / 11 / 2020

En février 2018, l’ACAT lançait sa campagne « Yémen - la France complice ? » demandant l’instauration d’un contrôle parlementaire renforcé sur les exportations d’armes françaises. Vous, militants, avez été nombreux à vous mobiliser pour sensibiliser vos députés, convaincus que les autorités françaises ne pouvaient continuent d’autoriser l’exportation, vers certains pays, de matériels susceptibles de leur servir à commettre des crimes de guerre. L’ACAT a agi par de multiples voies : publication d’un rapport portant sur la légalité des ventes, conférences, plaidoyer, dépôt de référés pour empêcher le transfert ou le transit d’armes sur des cargos saoudiens . Elle a agi alternativement seule et en partenariat avec d’autres ONG.

Cette mobilisation de la société civile a porté ses fruits. Le 18 décembre, la mission d’information parlementaire sur le contrôle des exportations d’armement a rendu ses préconisations. Le rapport présenté par les député.e.s Michèle Tabarot et Jacques Maire, qui dresse un état des lieux sur les procédures de ventes d’armes françaises – et cite les actions de l’ACAT –, conclut à la nécessité d’une plus grande transparence, proposant ainsi plusieurs amélioration du rapport annuel au parlement, et d’un contrôle accru des parlementaires sur les ventes. Les députés réclament notamment une redéfinition du périmètre du secret de la défense nationale pour faciliter l’accès à l’information dans certains cas et appellent à la création d’une instance parlementaire chargée du contrôle de ces transactions vers l’étranger. 

Parce que la publication de ce rapport n’est qu’un premier pas et parce que la mobilisation des parlementaires et de l’exécutif sera déterminante en la matière, l’ACAT continuera à œuvrer pour que la France avance rapidement vers l’instauration d’un dispositif de contrôle efficace et une transparence accrue en matière d'exportation d'armements. 

Articles associés

Communiqué
Lettre-Ouverte_Sommet-USA-ASEAN_20220511
BirmanieÉtats-UnisVietnam

Lettre ouverte à Joe Biden en amont du sommet États-Unis-ASEAN

Le 12 / 05 / 2022
Peu avant le sommet spécial États-Unis-ASEAN qui se tiendra à Washington DC les 12 et 13 mai 2022, plusieurs ONG de défense des droits de l’homme écrivent au président Joseph Biden pour l’alerter sur l’escalade des atteintes aux droits numériques et suppression de la liberté d’expression en Asie du Sud-Est.
Communiqué
Ensemble-Pour-La-Paix
Colombie

Soutien à la Comisión Intereclesial de Justicia y Paz

Le 05 / 05 / 2022
Les organisations qui composent le programme franco-colombien Ensemble pour la Paix - Vamos por la paz, ainsi que les autres organisations signataires, rejettent catégoriquement les accusations par lesquelles on a tenté de diffamer et de discréditer le précieux travail de la Comisión Intereclesial de Justicia y Paz et, plus particulièrement, de son secrétaire exécutif et représentant légal Danilo Rueda.
Appel à mobilisation
AAM_Lucha_Thumbnail_20220421
République Dém. du Congo

Condamnation inique de 13 militants de la Lucha

Le 21 / 04 / 2022
Treize jeunes membres du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha) ont été condamnés, le 1er avril 2022, à un an de prison ferme par le Tribunal militaire de Béni en violation de leurs droits à la liberté de manifestation et d’expression. Ils avaient manifesté pacifiquement contre l’insécurité dans leur province, le 11 novembre 2021.