Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Actualité

Colloque interreligieux sur la torture à Marseille

Du 19 au 21 novembre, l'ACAT et l'ICM proposent deux jours pour penser les liens entre religion et torture, afin de mieux la combattre, ensemble.
(c)etienneLAURENT-MAILI-cession_droits
Crédits : Etienne Laurent
Le 05 / 10 / 2015

A Marseille du 19 au 21 novembre 2015 aura lieu le colloque interreligieux "Religion et torture" organisé par l'ACAT et l’Institut Catholique de la Méditerranée (ICM). 

Au coeur de cette rencontre, une question : Peut-on désarmer la violence  dans le coeur de l'homme?

La religion est porteuse d’un message de paix, mais de multiples violences sont perpétrées en son nom. L’actualité nous monte l’urgence de mobiliser les religions pour faire face à l’inhumanité. Comment les religions prennent-elles part au combat contre la torture? Quelles sont les ressources qu'elles offrent, leurs exigences aussi? Comment leurs membres et responsables peuvent-ils joindre leurs forces dabs ce combat?

Un colloque organisé avec le soutien de La Croix et Réforme. Un rendez-vous lancé pour apprendre, comprendre, mais surtout pour penser une manière commune de lutter contre ce mal intolérable qu'est la torture.

Vous souhaitez en savoir plus ou vous inscrire? Cliquez ici !

Articles associés

Communiqué
Gdeim-Izik_Thumbnail
Sahara OccidentalMaroc

Gdeim Izik : six nouvelles plaintes contre le Maroc

Le 08 / 11 / 2022
En cette date du 12ème anniversaire du démantèlement du campement de Gdeim Izik, l’ACAT‑France se félicite du dépôt de six nouvelles plaintes contre le Maroc devant le Comité contre la torture des Nations unies concernant six prisonniers d’opinion sahraouis membres du groupe de Gdeim Izik. Celles-ci s’inscrivent dans la suite des quatre plaintes déjà déposées par l’ACAT‑France et ses partenaires le 9 juin 2022.
Communiqué
Samuel-Wazizi_Thumbnail
Cameroun

De quoi est mort le journaliste Samuel Wazizi ?

Le 02 / 11 / 2022
Disparu le 7 août 2019, après avoir été transféré d’une installation militaire de Buea vers Yaoundé, le journaliste Samuel Wazizi meurt, semble-t-il, le 17 août à l’hôpital dans des circonstances encore non élucidées. Samuel Wazizi avait dit craindre des représailles du fait des critiques publiques envers les autorités à propos de leur gestion de la crise anglophone.
Article
ThisIsXinjiang_Thumbnail
Chine

Ouïghours : l’effacement institutionnalisé d’une identité

Le 31 / 10 / 2022
Installés dans la région du Xinjiang, les Ouïghours sont l'une 56 ethnies officiellement reconnues par la République populaire de Chine. Pourtant, malgré cette officialisation, ils font l’objet de répressions de la part des autorités, fondées sur cette seule appartenance ethnique. Des crimes contre l’humanité, continuellement niés par les autorités chinoises.