Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
France
Actualité

10 décembre : oui, l’asile est un droit de l’homme fondamental

A l’occasion de la journée internationale des droits de l’homme, jeudi 10 décembre, l’ACAT demande à la France et à l’Union européenne de renoncer aux listes de pays d’origine sûrs, qui permettent de trier les demandeurs d’asile sur la seule base de leur nationalité.
EleanorRooseveltHumanRights
Eleanor Roosevelt tient la déclaration universelle des droits de l'homme
Le 09 / 12 / 2015

A l’occasion de la journée internationale des droits de l’homme, jeudi 10 décembre, l’ACAT :

  • demande à la France et à l’Union européenne de renoncer aux listes de pays d’origine sûrs, qui permettent de  trier  les demandeurs d’asile sur la seule base de leur nationalité.
  • rappelle que le droit d’asile est un des principes fondamentaux de la déclaration universelle des droits de l’homme adoptée en 1948.

Où est l’esprit des droits de l’homme ?

Où est l’esprit des droits de l’homme,  lorsque la France et l’Europe renvoient vers des pays figurant sur une liste de pays soi-disant sûrs des hommes, des femmes et des enfants qui, pourtant, y risquent leur vie ? Présupposer que certaines demandes sont frauduleuses, en vertu du pays d’origine du demandeur d’asile, est une négation du droit à chacun de protéger sa vie.

Le droit d’asile, qui permet aux personnes persécutées de trouver refuge hors de leur pays, ne doit pas être mis en sourdine à la suite des attentats de Paris et de la montée de l’extrême droite en France.

Aujourd’hui, les personnes en détresse venant d’autres continents qui fuient la guerre et les persécutions se heurtent à des politiques migratoires restrictives. Un grand nombre de ces personnes sont renvoyées à la suite de procédures expéditives, discriminatoires et attentatoires à leurs droits les plus fondamentaux au motif qu’elles sont issues de pays dits d’origine sûrs. Les listes des pays d'origine sûrs permettent aux administrations nationales de trier les demandeurs d'asile sur la seule base de leur nationalité, et avant même que la réalité de leurs craintes de persécutions ne soit examinée individuellement.

Chacun doit bénéficier de la même protection, sans aucune discrimination, contre les persécutions, la torture, les traitements inhumains et dégradants. L'Union européenne doit renoncer à son projet d'établir une liste européenne commune de pays d'origine sûrs, et doit supprimer des directives européennes la notion même de pays d'origine sûr.

 

Articles associés

Communiqué
Darmanin_Thumbnail
France

Péril sur le droit d'asile !

Le 23 / 11 / 2022
Le 23 novembre, Gérald Darmanin a invité plusieurs organisations de la société civile à une concertation portant sur le droit d'asile, excluant une partie importante des acteurs de la Coordination française pour le droit d'asile dont l'ACAT-France est membre. Alors que le gouvernement français prépare un nouveau projet de loi pour réformer le droit d'asile, les mesures annoncées mettent en grand danger l'exercice du droit d'asile, pourtant droit fondamental et socle de notre solidarité.
Article
cfda_logo
France

Conditions minimales pour que l’asile soit un droit réel

Le 22 / 11 / 2022
Alors que le gouvernement annonce une nouvelle loi sur l’asile et l’immigration, la Coordination française pour le droit d’asile (CFDA) pose les 15 conditions minimales pour que l’asile soit un droit réel.
Communiqué
VDA22_DroitsHumains_site-acat
France

Vos dons agissent 2022 : découvrez la nouvelle campagne consa...

Le 03 / 10 / 2022
Ce lundi 3 octobre, France générosités dont l'ACAT-France est membre, lance sa grande campagne annuelle de sensibilisation à la générosité. Une action collective et solidaire portée par les 131 associations et fondations de France générosités autour d’un message commun « Vos Dons Agissent ».