Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Vietnam
Action

Pétition : pour la libération des défenseurs vietnamiens des droits humains !

L'ACAT demande au président Emmanuel Macron d’aborder auprès du gouvernement vietnamien les questions liées aux droits humains. Elle s’inquiète particulièrement du sort de deux défenseurs des droits humains emprisonnés - le pasteur Nguyen Trung Ton et M. Le Dinh Luong - et demande au Président français d’appeler à leur libération.
visuel VN  OK

Le 27 / 01 / 2021

Allons-nous laisser une nouvelle année s’ouvrir au Vietnam sous le signe de la répression ?

Les signes d’ouverture envoyés par les autorités vietnamiennes au reste du monde entre 2019 et 2020 concernant les droits humains n’ont été que des leurres. Le Vietnam demeure le pays de l’Asie du sud-est qui menace et condamne le plus sévèrement les défenseur·e·s des droits.

En 2019, l’ACAT-France a alerté l’opinion publique sur le traitement inhumain et indigne réservé aux défenseur.e.s des droits au Vietnam et exhorté les autorités françaises à œuvrer pour le respect au Vietnam des droits humains et la libération de deux défenseurs soutenus par notre ONG : le Pasteur Nguyen Trung Ton et M. Le Dinh Luong.

Les réactions de la France ne sont pas à la hauteur de cette situation critique, puisque à l’aube de 2021, non seulement les deux défenseurs en question sont toujours détenus et ce depuis 41 mois, mais qu’en janvier, trois journalistes citoyens et défenseurs ont été condamnés à des peines allant de 11 à 15 ans de prison.  

L’ACAT-France a lancé une pétition en soutien à son plaidoyer en faveur des défenseur·e·s détenu·e·s et bien souvent maltraité·e·s voire torturé·e·s, dans les prisons vietnamiennes. Cette pétition doit être remise (si les conditions sanitaires le permettent) à l’Elysée, le 12 février, en soutien à un courrier officiel que l’ACAT-France adressera au Président de la République.

Nous avons besoin de vos signatures ! 

Relayez notre appel ! Signez la pétition* pour obtenir la libération du Pasteur Ton, de Luong comme des autres femmes et hommes, défenseurs des droits !

Pourquoi le 12 février?

Le 12 février est le premier jour du nouvel an vietnamien, le Têt. Un nouvel an qui au regard de la situation des défenseur·e·s des droits au Vietnam, exige que nous restions mobilisé·e·s !

Le 12 février est également le jour du 1er anniversaire de l’accord de libre-échange signé entre l'Union européenne et le Vietnam. Signature qui devait offrir une "occasion unique" de relever "les normes en matière de droits de l'homme". Or, un an plus tard, un constat s’impose : le bilan est désastreux.

Par cette pétition, nous demandons au Président Emmanuel Macron d'envoyer un signal fort au gouvernement vietnamien et d'honorer les engagements de la France en faveur de la protection des défenseur·e·s, pris dans le cadre de son élection récente au Conseil des droits de l'homme des Nations Unies.

*Si vous ne pouvez signer cette pétition en ligne, c’est que vous l’avez déjà sans doute signée dans le cadre de notre campagne menée en 2019. Relayez-la alors autour de vous !  

Signez la pétition

Je signe pour la libération des défenseurs vietnamiens des droits humains

champ obligatoire
champ obligatoire
champ obligatoire
doit être une adresse email valide
Nous sommes
10771
à avoir signé la pétition !

Articles associés

Appel à mobilisation
AAM_nguythikhanh_Twitter_20220714
Vietnam

Arrestation de Nguy Thi Khanh : le Vietnam veut museler les mi...

Le 12 / 07 / 2022
Nguy Thi Khanh est une figure emblématique mondiale de la lutte contre le changement climatique. Depuis 2008, elle était impliquée dans un travail scientifique et de plaidoyer contre les centrales à charbon au Vietnam, au profil d’énergies renouvelables. De ce fait, elle a été arrêtée en janvier 2022 puis condamnée à deux ans d’emprisonnement en juin dernier.
Actualité
visuel actu CWS1
ChineCamerounVietnam

Libres d'informer : défendons les journalistes contre la to...

Le 28 / 06 / 2022
Derrière les murs des prisons, dans les sous-sols du pouvoir, à l’abri des regards, des hommes et des femmes sont séquestrés, humiliés, affamés, battus afin de briser leur volonté de défendre un droit fondamental : la liberté d’expression et d’information. À l'occasion de la journée internationale de soutien au victimes de la torture le 26 juin, soutenons celles et ceux qui, pour avoir simplement exercé leur droit fondamental, sont victimes des pires injustices dans leur pays.
Actualité
NDV2022_Radio-Notre-Dame_ITW-Bernadette-Forhan
ChineCamerounSahara OccidentalFranceMarocMexiqueVietnam

La Nuit des Veilleurs est l'invitée de Radio Notre Dame

Le 16 / 06 / 2022
Bernadette Forhan, vice-présidente catholique de l'ACAT-France, était ce matin au micro de l'émission « Rencontre » sur Radio Notre Dame pour présenter la 17ème édition de la Nuit des Veilleurs. L'occasion de rappeler que la torture, loin d'être consignée à une image du Moyen-Âge continue de sévir. Mais que veillée après veillée, nos actions lui opposent une solidarité d'ampleur à l’égard des victimes.
Communiqué
1160-600_SITE_NDV2022
ChineCamerounSahara OccidentalFranceMarocMexiqueVietnam

Allumons une chaîne de solidarité internationale

Le 10 / 06 / 2022
L’ACAT-France organise, les 25 et 26 juin 2022, la 17ème édition de la Nuit des Veilleurs, dédiée à 8 cas de tortures dans le monde. Cet évènement œcuménique s’inscrit dans le travail au long cours mené par l’ACAT-France contre les pratiques tortionnaires dont les exemples continuent d’essaimer partout sur la planète. Ensemble, nous portons la flamme de l’espérance.